mail site web afficher / masquer la carte

Doua

  • nom: Doua
  • prénom: Halima
  • nom d'artiste: Doua
  • adresse:  
  • ville: Rabat (Maroc)
  • téléphone:  
  • portable:  
  • fax:  
Visuel sur l'artiste
  • activité: peinture
  • style: figuratif, impressionnisme, paysage, portrait
  • matériau: huile, technique mixte

"Artiste peintre"

Née a Rabat en 1967 , a commencée sa carrière dans les sphères de l'illustration paysagiste. Sa formation en Ingénieur d'état dans le domaine de paysage et le dessin paysager l'a entrainé vers l'univers de la peinture figurative puis semi figurative et enfin vers l'abstrait en passant par la peinture acrylique puis à l'huile au pinceau vers la peinture à l'huile au couteau.

"La peinture de cette dame c est quoi ?
Comment dire ? C’est une explosion, une apothéose de couleurs brulantes, bouillonnantes. C’est un délire fait de couleurs, c’est une force en peinture ; c’est de la passion sur toile. Tout n’est que foisonnements, vibrations, frémissements, tremblements. Ce sont des paysages au bord de l’abstrait, à portée de main ou plutôt une sorte de fauvisme. Mais dans ce contexte ce n’est qu’une coïncidence. Nous connaissons bien les principes des idées à travers le temps et l’espace. Halima ne connais pas cette école. Comme même la connaitrait-elle, on peut toujours être inspiré par tel ou tel peintre ou telle ou telle école. Après tout, c’est fait pour cela, tant qu’il n’y pas de plagiat.
Sur ces toiles, de grands formats, les couleurs, presque sorties directement des tubes, s’amalgament avec une brutalité surprenante. Il y a des couches et des couches de peinture jetées les unes contre les autres, les unes sur les autres par une spatule heureuse et cela, dans un excellent travail propre et mélange judicieux. Les verts et les ors se bousculent au milieu d’ocres et bleus ‘étranglés de feu et de fusion, dans des mauves et violets surprenants. Le paysage devient convulsion. Les soleils éclatent dans un incendie d’agonie triomphante.
Il y a tant de virilité dans son travail que l’on a du mal à croire que c’est une main de femme qui ait malaxé cette pate incendiée. Ce n’est pas la première fois qu’il m’est arrivé de présenter des travaux de femme exécutés avec force. Dans le courant de ma vie, une minorité de femmes, dans la peinture comme dans la sculpture, présente cette puissance virile contrairement à nombre de peintres masculins travaillant leurs œuvres avec finesse et délicatesse comme, par exemple, les peintres mêlant le dessin et la calligraphie. Etrange constatation.
Je ne pense pas pouvoir ajouter davantage sur une exposition qui, dès l’entrée saisit sauvagement le visiteur et le subjugue. A mon avis, pour bien comprendre ces lignes, il n’a rien de mieux que d’aller voir sur place."
Hamid Kiran (Peintre, critique)
L’opinion du 22/ 05 / 10
afficher/masquer aide en ligne contextuelle a-comme-artiste.fr © 2007-2015 - 2720 fiches (et 2 en attente) - 27 évènements programmés (et 5 en attente) - partenariats - réalisation l'œil décalé ® l'œil décalé ® - Facebook - Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook... - Retrouvez-nous sur Twitter...